Service Presse

 

" Dernières nouvelles "

 

Je désire recevoir les news

Guide des Pubs Polaires

 

   

Merci de suivre : www.lesnavigationsdelucos.com

J'ACHETE
" Le passager du nord-ouest "

" Voyage au Spitsberg "
" Sur la route des clippers "
" Les mers du Sud "

 

LA BOUTIQUE de LUCOS

 

 

  

 

 

 

Page d'accueil

" Le Furieux "
Mon tour du monde

" Roxane "
Le journal de bord

Le skipper
Skiez 3 Vallées

Embarquez à bord
Me contacter

Mappemonde
 

 

 

 

Me contacter S'inscrire Se déinscrire Cartes Postales Archive photos page d'accueil Plan du site A propos de ce site

 

   

 

13 mai 2004

 

 

Départ de la Seyne sur mer.
La Méditerranée est devenue trop petite, je convoie le bateau en Bretagne. J'embarque mon équipier favori : Bimbo. Gilles et Sybille viennent nous faire la bise à la Seyne sur mer.
Un dernier repas ensemble et dans une heure, nous serons en mer.

 

 

 

Pétole Méditerranéenne pendant 8 jours. C'est long pour arriver à Gibraltar, mais j'ai l'habitude de ce climat et c'est aussi pour cette raison que je change de secteur de navigation.

 

Globicéphales à la sortie de la Méditerranée. Une centaine va nous suivre pendant plus de 2 heures. Ils ne sont pas joueurs comme les dauphins. Ils ne sont pas effarouchés non plus.

Nous passons un bon moment !

 

 

Enfin le rocher, Gibraltar.

C'est à Gibraltar que la navigation entre dans l'ère du numérique.

Ce qui n'empêche pas les cargos de passer un peu près !

J'estime à au moins 4 heures de temps de gagner par jour avec l'informatique. Plus besoin de carte papier, de compas à pointe sèche, de crayon, de gomme ni de compas de relèvement. Fini l'incertitude des relèvements et les heures passée à essayer de reconnaitre un cap ou un phare. Un écran et un bateau virtuel qui se déplace au mètre près en permanence, même de nuit et par temps de brouillard !

Pour cause de pas de vent, nous faisons une brève escale à Tarifa.

Le matin de bonne heure nous larguons les amarres.

 

Le port de Cadix. Quelques jours de repos et de visite de la ville qui est magnifique. Tapas et rosé pour l'apéro nous font le plus grand bien. La météo est bonne mais le manque de vent reste chronique.

 

Le passage sous le pont du Rio Tejo est impressionnant. Nous arrivons sans problème à Lisbonne.

La ville est intéressante à visiter et les petits restos à bacalao sont top.

La route continue cap au nord le long de la côte portugaise. Pas facile de remonter dans ce sens, le courant et les vents sont généralement contraires.
Nous arrivons à Finisterre, un immense port de pêche.

 

Bimbo s'est mis à la pêche avec un certain résultat.
IL vient de sortir un beau thon qui passe directement à la casserole. Excellent !

La dernière partie du voyage nous fait traverser le Golfe de Gascogne.
Il faut faire attention, ce secteur peut être violent mais nous avons attendu quelques jours pour avoir une bonne météo.
Ca secoue un peu mais ça passe sans trop de problème.

 

Le 15 juin nous contournons Belle Ile et rentrons dans le golfe du Morbihan que nous remontons jusqu'à Port Goustan.
Pour Bimbo c'est la fin de ce voyage, Un grand merci l'ami.
Pour moi, ma nouvelle vie bretonne commence !

 

 

 

 

 

 

 

2003        2004 2ème partie