Service Presse

 

" Dernières nouvelles "

 

Je désire recevoir les news

Guide des Pubs Polaires

 

   

Merci de suivre : www.lesnavigationsdelucos.com

J'ACHETE
" Le passager du nord-ouest "

" Voyage au Spitsberg "
" Sur la route des clippers "

 

LA BOUTIQUE de LUCOS

 

 

  

 

 

 

Page d'accueil

" Le Furieux "
Mon tour du monde

" Roxane "
Le journal de bord

Le skipper
Skiez 3 Vallées

Embarquez à bord
Me contacter

Mappemonde
 

 

 

 

Me contacter S'inscrire Se déinscrire Cartes Postales Archive photos page d'accueil Plan du site A propos de ce site

 

   

 

Mise à l'eau le 15 mai. 
Quelques travaux, comme d' habitude ! La navigation commence en juillet, avec l' arrivée de Perrine. Une visite du golfe en quelques jours. Ici, l'écluse de Vannes.

 

Mouillage à l'île d'Arz et ballade dans la lande Bretonne.

Il n'est pas facile de trouver un mouillage dans le golfe du Morbihan car tous les bons spots sont squattés à vie par les locaux pas toujours très cool avec les voyageurs.

 

Mouillage au bout de la presqu'île de Quiberon.  Derrière nous port Haliguen.
L'extrémité de la pointe est sauvage. Belle ballade au bout du monde entre sable blanc, lande et jolis rochers.

 

Avec Perrine nous prenons la décision de visiter toutes les îles de Bretagne sud et donc, de contourner tous les phares mythiques de cette côte.

 

 

L'archipel des Glénans et le phare de Penfret.

 

La route, en remontant vers l'ouest passe par la pointe de Penmarc'h et le phare de Men-Hir. Ce cap est un beau morceau à passer, même par beau temps.

Nous arrivons dans la baie d'Audierne mais restons au mouillage à l'extérieur après une tentative pour rentrer dans la rivière : progression trop incertaine.

 

 

 

 
 

Encore plus à l'ouest nous trouvons sur notre route l'île de Sein et son tristement célèbre Raz de Sein au bout de la pointe du Raz.
La tour Ar Geuveur marque l'extrémité est de l'île.
 

 
 

 
 

Vue panoramique de l'île de Sein avec à gauche le phare principal lorsqu'on arrive du large, de l'ouest : Sein

 


Le phare de Sein.

L'île de Sein est un merveilleux endroit pour se balader. La lande est sauvage et tout est protégé. Une vraie belle nature, par beau temps. Quand les grosses dépressions arrivent de l'ouest ça doit envoyer du lourd !


Le phare de Men Brial sur le port.

 

 

Le magnifique village et le port de l'île de Sein.

 
 

La météo est avec nous et nous pouvons mouiller le bateau au sud de l'île dans la petite anse de Ar-Gueveur.
Nous ne restons qu'une nuit...
 

 

Perrine : navigatrice à bord de " Roxane "

 

Nous passons le Raz de Sein par beau temps : ouf !
A l'ouest le phare Le Chat et à l'est La Vieille et La Plate.
En arrière plan, à gauche, la pointe du Raz et la tour Trouz Yar.

 

La route continue vers l'ouest.
Le phare de la Jument est en vue.

 

Le port de l'île de Ouessant.

En route pour la balade matinale.

Mouillage dans la Baie de Lampaul sur l'île d'Ouessant.

 

 

 

 

Le phare Creac'h sur la partie nord-ouest de l'île. La prochaine terre, encore plus à l'ouest : les Amériques . Il était une fois dans l'ouest ! Enfin dans l'ouest de la Gaule.

 
 

La brume nous surprend dans la traversée entre Ouessant et l'entrée de la rade de Brest. Le son des cornes de brumes des balises et impressionnant mais rend un grand service.

La visibilité est revenue quand nous passons le goulet du Petit Minou. Le sourire revient. La route qui mène à la rade de Brest est blindée de pièges en tous genres.

Au fond de la rade se jette la rivière de l'Aulne qui est le départ du canal qui relie Brest à Nantes.
La rivière, dans un premier temps remonte pendant une trentaine de km jusqu'à la première l'écluse de
Port Launais. A partir de là nous naviguons sur le canal.
A partir de Chateaulin il faut démâter pour aller plus loin.
Nous passons plusieurs journées dans le secteur.
Une bonne destination de croisière.

 

Il est temps pour Perrine de retourner à l'école. Nous rentrons d'un bord sur La Trinité sur mer.

 

 

L'automne arrive et retour dans mon squat sur la rivière de Saint Philibert. Encore des travaux de préparations et le plaisir d'avoir beaucoup de pote dans le secteur. Merci à tous.

 

Mi-novembre.

La saison est terminée. Retour à Multipole et sortie pour l'hiver, toujours sous la maîtrise de François.
La saison prochaine sera différente .

 

 

 

 

 

 

2004 2ème partie        2006