Service Presse

 

" Dernières nouvelles "

 

Je désire recevoir les news

Guide des Pubs Polaires

 

   

Merci de suivre : www.lesnavigationsdelucos.com

J'ACHETE
" Le passager du nord-ouest "

" Voyage au Spitsberg "
" Sur la route des clippers "
" Les mers du Sud "

 

LA BOUTIQUE de LUCOS

 

 

  

 

 

 

Page d'accueil

" Le Furieux "
Mon tour du monde

" Roxane "
Le journal de bord

Le skipper
Skiez 3 Vallées

Embarquez à bord
Me contacter

Mappemonde
 

 

 

 

Me contacter S'inscrire Se déinscrire Cartes Postales Archive photos page d'accueil Plan du site A propos de ce site

 

   

 

 

La Trinité sur mer : 16/06/08   -  Les Scilly : 22/06/08   -  Dublin : 30/06/08   -  Glasgow : 09/07/07    -  Crobhhaven : 24/07/07   -  Les Hébrides : 01/08/08   -  John Ridway Loch : 04/08/08   -  Iles Faeroe : 10/08/08  -  Nordfjord : 29/08/08  -  Storfjorden : 12/09/08  - Geiranger : 07/10/08 - Alesund : 05/11/08

 

 

   

 

 

J'étais parti pour les îles Orkney et finalement la météo étant bonne j'ai mis le cap sur les îles Faeroe, ce qui n'est pas du tout la même route. Mal m'en a pris car le vent n'a pas été du tout ce qu'il aurait du être ! J'ai ramé pendant 72 heures dans une mer croisée dans tous les sens, houle de 2 mètres, presque sans vent. Le plus souvent dans la brume, surtout à l'atterrissage, 1 mile de visibilité !

 

Le top de l'accueil : un quai tout neuf, rien que pour "Roxane", gratos en plus et depuis le pont une connexion internet non sécurisé en prime ! La classe.

Les Faeroe sont ces îles où l'avion de l'équipe de France de foot reste chroniquement cloué à terre pour cause de brouillard persistant...

 

Mais je suis récompensé car le beau temps s'installe et je passe mes journées dans les montagnes et la campagne.

 

Depuis le début du voyage je vois des moutons partout et pas deux qui se ressemblent.

7 heures sous spi dans le fjord qui mène à Vestmanna, côte ouest de l'île principale, et en plus il fait beau. Pas mieux !

 

Le cap Myling : 400 mètres de falaise ! La côte ouest est très haute, austère, déserte, pas d'abri possible. En cas de problème ce serait un grand moment de solitude.

Cap Torvenaes est l'entrée nord du fjord qui sépare les deux îles principales. 35 kms de long et parfois quelques dizaines de mètres de large seulement.

Solmundfjord Haven. Pratiquement impossible de mouiller l'ancre dans toutes les îles à cause de la profondeur d'eau, par contre j'ai pu trouver des quais partout. Deux semaines passées aux Faeroe et pas vu un voilier, il y a de la place dans tous les ports.

Maisons traditions Faeroes: Toiture en herbe, tout le reste en bois.

 

Torshovn : ville et port capital. Dernière escale, j'attends une bonne fenêtre météo et je trace sur la Norvège à 4 Jours de mer. 24/08/08

72 heures de traversée tranquille au niveau météo mais des pêcheurs qui tendent des filets de 20 kms de long en travers de ma route, m'obligeant à veiller et faire des détours en permanence, pas une heure de repos.

 

Me voici finalement au mouillage dans le Nordfjord (61°55 nord).

 

Je prends quelques jours de repos bien mérités et je pars explorer le fjord qui s'enfonce de  100 kms dans les terres.

Il reste encore quelques plaques de neige à 600 mètres d'altitude, il y a aussi de petits glaciers. 

Et me voici à Sandane au bout d'une des branches du Nordfjord où je vais rester le temps de me balader un peu.

 

Enfin ! Depuis le départ je n'ai attrapé que des algues, des sacs plastique et 2 mouettes, alors 3 maquereaux pour le repas de midi c'est royal.

Mi septembre en Norvège. Short et coup de soleil, comme à Bandol. En prime, encore 25 miles sous spi. Je viens de changer de fjord, juste au nord : Storfjorden, 62° nord.

 

Petit mouillage tranquille pour le repas de midi en attendant le vent qui fait  désespérément défaut.

 

Pour la nuit un petit ponton isolé et bien abrité, ça tombe bien la météo annonce de la pluie et un coup de vent pour les 48 heures à venir.

Et pour le repas du soir: pâtes aux moules du fjord et pain maison. Bon appétit et A+.

18/09/2008. 20.00 H 

Entrée dans le Gerangerfjord. 80 kms de méandres entre les montagnes, parfois 200 mètres de large, 500 mètres de profondeur !

 

Pour naviguer dans les fjords il est important d'avoir un bon moteur, on a le temps de s'en mettre plein les yeux :

GRANDIOSE ! 

Geranger

Le bout du monde.  Cette nuit, ils ont passé une couche de blanc sur les montagnes.

Je vais rester 2 semaines sans voir un voilier.

 

Les bergeries norvégiennes à 1200 mètres d'altitude.

Le Gerangerfjord vue d'en haut, classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

 

Et à la descente, je fais le berger ramenant les chèvres dans la vallée.

06 Octobre 2008  19.00 H 

L'automne est là, il est temps de trouver un spot pour hiverner "Roxane". Je me dirige vers Ålesund, demain le temps se dégrade.

 

3 semaines de baston sans temps mort,  je me suis mis à l'abri juste à temps.

Puis une nuit l'hiver est arrivé. 

Quand arrive novembre tous les chemins mènent à Val Thorens. (dicton Bellevillois)

Merci à tous et au printemps 2009.....

 ça va envoyer du gros... 

 

 

2008 1ère partie        2009