Service Presse

 

" Dernières nouvelles "

 

Je désire recevoir les news

Guide des Pubs Polaires

 

   

Merci de suivre : www.lesnavigationsdelucos.com

J'ACHETE
" Le passager du nord-ouest "

" Voyage au Spitsberg "
" Sur la route des clippers "

 

LA BOUTIQUE de LUCOS

 

 

  

 

 

 

Page d'accueil

" Le Furieux "
Mon tour du monde

" Roxane "
Le journal de bord

Le skipper
Skiez 3 Vallées

Embarquez à bord
Me contacter

Mappemonde
 

 

 

 

Me contacter S'inscrire Se déinscrire Cartes Postales Archive photos page d'accueil Plan du site A propos de ce site

 

   

 

  Dimache 5 février 17.00 heures  
 

 
 

Le vent vient de passer sud. Je largue pour 1500 km non-stop. La traversée du Great Australian Bight . Des grains avec de la pluie.
Le vent devrait tourner est rapidement et le rester pour au moins 10 jours d'après Mr Grib. C'est top !

 

Durant 7 jours le vent tient bon, portant tout le temps, un peu fort mais régulier. La mer est cabossée avec des nids de poule et des vagues croisées surement dû à un léger courant contraire. La moyenne est excellente à part un jour où ma route croise un front qui passe rapidement et la soufflerie se remet en route du bon côté.

Samedi 11 février 13.30 heures

   
 

Je fais une escale au mouillage sur Meedle Island mais dans l'après midi l'ancre dérape deux fois. C'est pas cool ! Le fond est de mauvaise tenue et je passe une nuit désagréable. A 04.00 heures du matin, il fait encore nuit noire, je lève l'ancre et trace sur Esperance.

L'archipel de la Recherche est une multitude de cailloux, îlots, reefs, hauts fond et autres obstacles jetée en vrac sur une distance de 200 km à l'est d'Esperance. Cette zone est très mal, voir pas du tout cartographié, les mouillages sont au nombre de 3 et pas des mieux protégés. Je profite de la bonne météo, c'est le dernier jour,  pour faire de la route vers l'ouest, demain le vent tourne du mauvais côté.


Dimanche 12 19.00 heures

King Island : état de Tasmanie.
Kangaroo Island : état de South Australia.
Esperance : état de Western Australia.

 

Je trouve une place à quai dans la petite marina d'Esperance.

Esperance est avant une région agricole, le grenier à blé du pays. Les cargos font la queue au mouillage en attendant de venir à quai pour charger. Le chargement dure plusieurs jours 24/24.

La marina ne comporte qu'un seul ponton et je suis content de trouver une place libre pour quelques jours. En semaine il n'y a personne sur les bateaux et le weekend tout le monde régate.
Les gens s'occupent d'eux même et ne me remarque pas. Je ne me fais pas un pote durant mon séjour.

 

La ville d'Esperance tient son nom du voilier français qui accosta le premier ici en 1792. Après l'agriculture et la pêche, la spécialité de la région est la blancheur du sable de ses plages, Lucky Beach a été élu  cette année
" Plage la plus blanche d'Australie ".
Petite ville tranquille où il ne se passe pas grand chose.

 

Le 12 juillet 1979, après 35000 orbites autour de la terre, Skylab se crash dans les environs.

Le musée est surtout rempli de vieilles charrues et autres engins agricoles. La région a toujours été une terre de paysans.
La plus petite des exploitations est beaucoup plus grosse que la plus grosse de chez nous.

 
 

Le vendredi soir est la traditionnelle soirée au Yacht Club : apéro, repas... après 3 ballons de rouge, accoudé au zinc tout seul, personne ne m'avait remarqué ni dit bonsoir.
Je m'en mets un quatrième derrière la cravate pour la route et rentre à la maison.
Esperance certes, mais n'en espérait pas trop...

J'attends avec impatience la prochaine bonne fenêtre météo pour tracer.

 

Jeudi 23 février

     
 

J'ai trois jours de bon vent devant moi, je reprends la mer direction Albany.

Il est facile de partir d'ici, pas besoin de dire au revoir ni merci,
 personne de m'a dit bonjour quand je suis arrivé.

 

Après 24 H de mer je tente un mouillage à Bremer Bay mais une grosse houle du sud rentre en plein de face et les falaises tout autour de la baie ne me plaisent pas, je remets cap à l'ouest. Le lendemain matin je rentre dans King Georges Sound qui est l'entrée d'Albany.

 

La météo est bonne et j'en profite pour me poser au mouillage derrière Ledge Point. Jolie baie bien abritée avec une magnifique plage de sable blanc et une belle eau turquoise.

Je passe ici quelques jours paisibles. Il y a très peu de monde dans la journée et personne le soir. Des vraies vacances !

Mardi 28 février

   
 

08.00 H Je franchis sous spi la passe d'entrée du port d'Albany, Princess Royal Harbour. Ma route recoupe celle du 19 janvier 1993. J'étais alors en remorque et sans mât.

 

Le vent est bon et j'envoie sous spi la passe d'entrée de Princess Royal Harbour. Je longe le port de commerce, la ville. La dernière fois il était 2 heures du matin, puis je tourne à gauche et me dirige de l'autre côté de la rade en direction du Yacht Club.

 

09.00 H

J'amarre " Roxane " au ponton.

Le retour 24 ans plus tard.

Sybille et Gilles m'attendent sur le ponton. Ils ont fait le déplacement depuis Perth où ils habitent six mois par an. Ils étaient là le 13 mai 2004, à la Seyne sur Mer lorsque j'ai quitté la Méditerranée et commencé ce deuxième tour du monde. Ils restent quelques jours et on se promène autour d'Albany sans oublier de faire la tournée des pubs et bons burgers de la place.
Merci les amis.

       
  A suivre...    
       

 

 

 

 

2017 3ème partie     2017 5ème partie