Service Presse

 

" Dernières nouvelles "

 

Je désire recevoir les news

Guide des Pubs Polaires

 

   

Merci de suivre : www.lesnavigationsdelucos.com

J'ACHETE
" Le passager du nord-ouest "

" Voyage au Spitsberg "
" Sur la route des clippers "

 

LA BOUTIQUE de LUCOS

 

 

  

 

 

 

Page d'accueil

" Le Furieux "
Mon tour du monde

" Roxane "
Le journal de bord

Le skipper
Skiez 3 Vallées

Embarquez à bord
Me contacter

Mappemonde
 

 

 

 

Me contacter S'inscrire Se déinscrire Cartes Postales Archive photos page d'accueil Plan du site A propos de ce site

 

   

 

 

Vous pouvez désormais suivre    "  Les Navigations de Lucos  " sur Facebook. Page de l'Office du Tourisme de Val Thorens.

http://www.facebook.com/valthorens.resort 

 
 

Difficile de trouver une connexion internet. J'essaye de répondre à tous vos mails mais je suis obligé d'aller un peu vite. Je fais mon possible... Merci de votre compréhension on en reparlera autour d'un bon verre dès mon retour.

 

Depuis Val Thorens, Gaël suit l'aventure.

4 nuits d'escale à Upernavik. Le temps de faire les pleins: gasoil, eau, avitaillement, internet. Quelques rares apparitions du soleil, sinon ciel bouché et crachin. Les soirées un peu triste sans pub.

Samedi 20 août 04.45 H

Le vent a tourné. Il est temps de lever l'ancre. Cap sur le Lancaster sound, au nord de la terre de Baffin, entrée du passage à environ 900 kms.

La route est globalement dégagée mais de nombreux glaçons dérivent placidement vers le nord. En permanence une dizaine d'entre eux sont visibles de près ou sur l'horizon. La météo est douce mais un peu fraiche, la nuit le thermomètre descend à +1°C. On a sorti les polaires et tout ce qui tient chaud. Le poêle ne fonctionne pas en mer.

 

Le moral est au beau fixe, le grand air ouvre l'appétit. Les discussions sur le prochain repas nous occupent une partie de la journée. Une grande poêle pleine d'oignons, de patates, de poivrons, de haricots, d'ail et bien sûr de morues séchées. Le pain pétrit par Gildas est cuit à la cocotte: résultat garantis.

Bon appétit ! Merci.  

 

Gildas esquisse rapidement ses dessins dans la rue quand l'occasion lui plait et les termine tranquillement en mer.

 

Comme dans les dessins animés pour enfants: un fragment de banquise qui dérive au milieu de la mer et 2 ours polaires qui dorment placidement têtes bèches . Quand ils nous aperçoivent ils plongent dans l'eau et partent nager. Les ours sont très craintifs et fuient. Nous tournons quels instants autour et les laissons à leurs sort.

 

Nous sommes à 300 kms de la côte la plus proche: la terre de Baffin. Au printemps la banquise côtière se détache et part à la dérive vers le large. Au fil des jours elle se fragmente pour ne devenir que des petits morceaux qui finissent eux même par fondre. Ces ours polaires se sont fait piéger et ne peuvent plus rejoindre la terre. Ils sont là depuis de nombreuses semaines. Ils ne peuvent chasser et sont voués à un triste sort.

 

A l'entrée du Lancaster sound une grosse baston nous tombe dessus: des rafales à 50 nœuds et 5 mètres de houle, ça tape fort pendant 20 heures. Le bateau couché, des déferlantes dans le cockpit et de l'eau à l'intérieur. Grosse ambiance. Pas facile de reconnaitre les icebergs des déferlantes.  Le nord de la terre de Baffin défile à notre gauche et L'île Devon à droite.

 
 

"Roxane" supporte honorablement toutes les épreuves, pas de gros problèmes d'une manière générale. Mais le pilote auto est définitivement hors d'usage ce qui nous oblige à barrer en permanence : pas facile.

 

La tempête a été très violente. On s'en rappellera longtemps. Le jeu de la roulette russe avec les glaçons n'est pas très rassurant.

Erebus bay

Ménage, une bonne nuit de sommeil et nous repartons.

 

 

 

Vendredi 26 aoû

Latitude : 74.41° nord

Longitude :94.51° ouest

Communauté Inuits, base scientifique et militaire. Nous débarquons dans le pays Nunavut. Ici l'alcool est strictement interdit. Par conséquent il n'y a aucun pub.  

Inukshuk : le symbole traditionnel des Inuits.

 South Camp'inn

Merci Aziz ! Depuis 30 ans Aziz a le control de tout à Resolute: gasoil, eau, internet, hôtel, restaurant, engins techniques... Il nous reçoit royalement dans sa guest house et au moment de régler notre note ils nous fait savoir qu'il ne veut aucun argent de notre part et nous souhaite bon voyage.

"You love Arctic !" me dit-il.

 

   

La Chronique de Gildas

 

Dimanche 28 août  04.25 H

   
 

Nous logeons l'île Sommerset cap au sud pendant 750 kms. Le vent est avec nous, le ciel est bas, la visibilité moyenne. Ce passage jusqu'à Gjoa Haven est le plus incertain. La mer est gelée 11 mois par an. Pendant un mois le passage est libre de glace mais la température de l'eau de dépasse guère les +1d°C. L'air est à peine plus chaud. La première nuit quelques averses de neige recouvrent le pont. Ambiance polaire garantie. La péninsule de Boothia défile à gauche : une immense terre plate à peine plus haut que la mer où aucune végétation ne pousse. Le vent est toujours avec nous : merci Mr Grib et Iridium pour la prévision. Nous nous relayons à la barre toutes les 2 heures mais sans pilote c'est dur. Maintenant la nuit est noire pendant quelques heures interminables. Au petit matin le fond de thé dans le bol qui trainait dans le cockpit est gelé.la bonne surprise vient de la glace : pas un morceau de banquise depuis Resolute et pas un iceberg. Comme disent les québécois, je suis déçus en bien.

 
 

Mercredi 31 août

Roald Amundsen franchit le premier le passage du nord-ouest sur son voilier la Gjoa. Il hiverna avec son équipage dans la baie durant les hivers 1904 et 1905. Il découvrit le pole nord magnétique à 90 miles d'ici. Une communauté Inuits vivait là.

Les enfants viennent à ma rencontre et se laissent photographier avec plaisir. Amundsen laissa parait il quelques descendants.

Les Inuits Canadiens ont développé des caractères d'écriture qui leurs sont propres.

 
 

 

Après 2 semaines d'absence le soleil revient enfin sur Gjoa Haven.

Salut mon pote JC, c'est dit sur la photo. Il n'y a pas de pub ici alors avec ton aide on a acheté un bon steak.

 

IMPORTANT: Depuis quelques jours j'ai un bug sur mon adresse email. Je ne reçois plus aucun mail. Je reprends mon ancienne adresse: lucos73@hotmail.fr. Merci de rectifier. Le site est mis à jour normalement. Ma vie d'internaute me cause quelques problèmes et me prend beaucoup de temps. Sinon tout va pour le mieux et de temps en temps pour le pire aussi. Bises à tous.

 
 

Les gens d'ici vivent sans soucis apparents: pêche, chasse, artisanats et subventions de l'état.

D'après Sara qui répertorie tous les voiliers de passage "Roxane" est le 6ème de la saison, 1er français. Certainement le dernier car nous sommes en retard sur la saison. 

 

Difficile de vous présenter des photos des jours qui suivent. Les terres sont très basses comme des dunes à peine 10 mètres de haut. Elles s'étendent à perte de vue. Une sorte de cailloux jaunes qui fait penser à du sable. Rien de pousse, même pas de lichen ni mousse. Le désert du Sahara est surement plus végétal que toutes ces îles. La mer est déserte aussi. Peu d'oiseaux, pas de poissons, pas de baleine : rien qui semble vivre. Nous ne croisons aucun bateau, ni pêcheur ni voilier, rien qui flotte. Nous logeons la côte sud de "King William Island" et descendons le "Simpson Strait" parsemé de hauts fonds et de petits îlots. Les cartes ne sont pas d'une précision redoutable. Le premier soir mouillage à "Clintock Bay" et le lendemain à 04.00 H nous descendons la " Storis Pass" en direction des "Nordenskiol Island" et mouillage sous le vent de l'île Amunsen au milieu de nul part. L'endroit est quelque peu sinistre, le ciel bas et la visibilité réduite. Les quarts s'enchainent laborieusement à la barre : pas très drôle ! 40 heures pour traverser le "Queen Maud Gulf" et à l'approche de "Cambrige Bay" on se fait ramasser par un bon coup de vent et on prend notre 2ème correction du voyage: vent, houle dans tous les sens, pluie et courant. Mais comme d'hab on s'en sort et "Roxane" mouille en baie de Cambridge sous 45 nœuds de vent et grosse pluie : Gildas et moi sommes trempés, rincés et à genoux. Le poêle à fond pour tout sécher, petit déj' et sous la couette humide et froide.

 
 

 

Jeudi 08 septembre

 

Latitude : 69°07 nord

Longitude : 105°03 ouest

 

Capitale économique et sociale dans l'ouest du Nunavut. 1600 habitants.

" Roxane " à couple d'un voilier australien au seul petit quai de toute la baie. Depuis quelques semaines le soleil reste derrière les nuages. L'automne est déjà installé. L'été au nord du cercle polaire est bref!

 

Il y a seulement deux ravitaillements par mer dans l'année. Les caisses et containers sont débarqués sur la plage à l'aide d'une barge et un petit remorqueur. Eglise et baraquements du bout du monde. Les rues en terre battue perpétuellement boueuses. 

 

La Savoie nous suit.

En 1999 le Canada reconnait définitivement les droits des Inuits. Le Territoire du NUNAVUT est crée. Respect et conservation des traditions. Il représente 1/5 de la surface du Canada et possède son propre gouvernement. Un grand nombre de village sont déclarés " Dry communities" : pas d'alcool ! Resolute, Gjoa Haven et Cambridge Bay en font parti. Le marché noir fonctionne à plein régime: alcool, marijuana, héroïne, crack... Exception ici le vendredi de 17.00 à 22.00 H. Le pub est ouvert.

" KOANA " (santé en Inuits canadiens)

L'honneur de rencontrer Mosis et Doris Koihok, doyen de la ville : 90 ans.

Tard dans la nuit les enfants nous accompagnent jusqu'au bateau.

 

 

La route va s'arrêter à Cambridge Bay cette saison. Problème de pilote, chemin des écoliers, peintures et dessins, coups de vent... L'automne est arrivé. Température négative et nuits qui se rallongent rapidement et de temps en temps la neige fait son apparition.

 
 

Il reste environ 60 jours de mer et dans 30 la mer commence à geler. "Roxane" va hiverner ici et la 2ème manche commencera fin juillet 2012.

 

Salut Gildas et merci d'avoir barré pendant ces nuits glaciales quant ce putain de pilote nous a lâché.

Gildas a pris l'avion direction le Canada pour quelques jours puis direction le Chili pour peindre et une petite ballade à cheval quelque part vers la Patagonie.

"Roxane" dans la tempête par Gildas. (détail)

 

On se rappellera longtemps de cette baston dans le Lancaster Sound à slalomer entre les glaçons par 50 nœuds de vent et 6 mètres de houle.

 

 

L'île Victoria mesure environ 600 km du nord au sud, altitude maximum 200 mètres. Ils auraient pu l'appeler île plate. 40 km de piste  et des dizaines de cabanes de pêcheurs et chasseurs.

 

La rue principale de Cambridge Bay.

Quelques pistes qui se croisent à angle droit et des maisons en bois éparpillées de chaque côté. Ici pas de bitume : dès qu'il pleut tu marche dans la boue.

L'hiver est arrivé vite. En une nuit la température est tombée à -8d°C. Des glaçons se formaient dans la mer.

Blizzard et neige. Seulement un petit aperçu de ce qu'il peut arriver ici. L'an dernier le thermomètre est descendu à - 64d°C !

Arctic Fox

Renard polaire

Snow Goose

Oie des neiges

Arctic Hares

Lièvre arctique

 

Je n'ai pas eu la chance de rencontrer de caribous ni de bœufs musqués : celui de la page d'accueil est empaillé.

 

L'île Victoria vue depuis le sommet du mont Pelley : plate et des milliers de lacs.

Les rivières et fonds de fjords sont gelés. L'hiver va durer 10 mois, la mer ne dégèlera pas avant fin juillet. Mi novembre le soleil ne se lèvera plus et la nuit va tomber pour 3 mois.

 

La dernière manœuvre avant que "Roxane" ne soit prise par la glace. Remarquer le berg : un talus, 2 madriers et le bateau légèrement couché sur le côté. Les techniciens de Multipole n'ont jamais osé penser à cette solution. Qu'est ce que tu en pense Bico ?

 

                   

Le passager du nord-ouest

Maintenant vous connaissez tous le proverbe:

" A l'automne tous les chemins mènent à Val Thorens."

Embarquement pour le Détroit de Béring: fin juillet 2012.

Merci à tous d'avoir suivi cette saison.

Rendez vous en 2012.

 

  Mercredi 17 octobre 2011 Cambridge Bay Nunavut

 

 

 

Mon ancienne adresse est toujours hors d'usage (?), merci de m'écrire définitivement sur :        lucos73@hotmail.fr

 

 

   
 

2011 2ème partie     2012